• ✿One-Shot✿ Wilwarin

    «  I wish time and patience will make you happy. »

    J'ai écrit ce One-Shot il y a quelque temps durant mes heures de cours, je suis plutôt satisfaite bien que je ne trouve pas le vocabulaire très enrichi pour celui-ci, j'aurai dû utiliser plus de mots du champ lexical de la douceur bien que j'aie essayé de varier au mieux avec le peu de concentration et de vocabulaire auquel je pouvais penser. C'est un travail assez court mais qui me convient et qui m'a donné beaucoup de plaisir à écrire. ♡

    Il y a sûrement un peu de spoilers pour la saison 3 de Nanatsu no Taizai surtout concernant ce qu'il peut se passer durant et un peu après la Guerre Sainte. Ce One-Shot concerne Rashlyn et Gloxinia principalement, j'avais déjà pu expérimenter l'écriture avec Rashlyn notamment par le conte de sa Backstory que j'ai pu mettre en ligne en anglais sur Wattpad mais aussi par tous les petits textes que je n'ai jamais postés. ♡

    Information en plus pour mieux comprendre le terme "délicatesse" au fil des lignes: Rashlyn est une incarnation de la forêt ayant emprunté le corps d'une fée, une qualité lui a été attribuée qui n'est autre que la délicatesse elle-même. Elle se doit donc de respecter cette qualité et ne pas en dévier. ♡ [c'est un peu mieux expliqué grâce à Wattpad il est vrai...mais une fiche complète risque d'arriver à son sujet, patience...~]

    Je n'ai pas l'habitude de la manière de dialoguer en français, je suis bien plus à l'aise avec l'anglais mais j'essaie au mieux de respecter les règles de notre belle langue. ♡

    Le doux son de l'eau ruisselante de la rivière traversant le royaume des fées, les bruissements du feuillage en cette calme nuit d'été. La délicatesse ne trouvait pas le sommeil, elle avait quitté l'Arbre Sacré: peut-être qu'une balade nocturne l'aiderait à trouver le sommeil c'était-elle dit. Les chances étaient minces, mais se tourner sans cesse dans les draps fins et froissés n'allait pas plus l'aider dans sa légère peine.

    Elle réfléchissait sûrement trop, beaucoup trop, mais sa délicatesse n'était pas une excuse à ses défauts, elle en avait et elle savait qu'elle en avait. Les volants de sa longue robe blanche flottaient à la surface de l'eau au même titre que la pointe de ses pieds frêles, la légère fraîcheur ne la dérangeait pas, bien au contraire.

    3000 ans se dit-elle. 3000 ans à espérer le retour de ses compagnons de toujours, tant de sacrifices de son propre être, de ce corps emprunté pour en arriver là. C'était si soudain et elle n'avait sûrement pas encore assimilé ces retrouvailles. Son esprit était en train de se remémorer ces 3000 longues années dans de champ de fleurs, seule à prendre soin de la forêt, loin de la civilisation des fées...loin de l'Arbre Sacré, sa maison de toujours. C'était ce qu'elle avait décidé après cette guerre, après avoir perdu ceux à qui elle tenait le plus. Elle a attendu longtemps avant de nouveau s'ouvrir au monde qui l'entourait, de comprendre qu'elle n'avait pas tout perdu: Gerheade était toujours là pour elle attendant son retour, attendant et espérant un jour retrouver sa meilleure amie, l'une des pièces de son puzzle décomposé. La délicatesse retrouva peu à peu ce qu'elle avait pu perdre, ses vieilles habitudes...la confiance du peuple des fées; mais elle trouva aussi bien plus: elle avait de nouveaux compagnons, plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer et jusqu'à aujourd'hui encore ils étaient la source de son bonheur.

    Le retour des deux rois était venu perturber sa nouvelle période de paix, elle était heureuse oui, mais elle avait attendu si longtemps que son être intérieur ne pouvait suivre les récents évènements à la perfection. Elle ne souhaitait pas, du moins pas encore croire à tout ça. La douce brise sur son visage se transforma en une très légère bourrasque de vent, elle ferma un instant les yeux en frissonnant avant de sentir cette présence familière. Oui, c'était ça, la forêt réagissait toujours à son ancien roi autrefois disparu.

    En rouvrant les yeux elle lui fit face à elle: cette fée majestueuse qu'elle a toujours connue. Avait-il toujours cet automatisme de l'avoir sans cesse sous son aile ? Ou les traumatismes de la précédente guerre étaient toujours ancrés dans son coeur, elle ne saurait le dire malgré sa capacité de fée à pouvoir écouter le coeur des autres. Elle ne pouvait écouter le coeur du roi, elle ne le fit miraculeusement qu'une fois avant de se contenter d'intuitions à son égard. Le premier roi de cette forêt, son cher ami avait toujours été mystérieux. Telle était la différence entre lui et le roi des géants, dire ce qu'il ressentait lui était difficile et il en venait même à brouiller ses pensées. Totalement indiscernable.

    « Bonsoir, Gloxinia, lança avec bienveillance la fée aux petites ailes, tapotant l'espace à côté d'elle pour lui permettre de s'installer à ses côtés; ce que la fée aux ailes colorées fit.

    — Je t'ai senti t'éloigner de l'arbre, ça ne te ressemble pas vraiment je me suis donc permis de venir te voir, murmura l'être féerique le regard rivé vers son reflet à la surface de l'eau.

    — Même après trois millénaires rien ne t'échappe roi des fées, tu n'abandonnes pas non plus tes anciens devoirs de protection envers moi, renchéri t-elle, sa tête se reposa instinctivement contre son épaule.

    — Quand à toi tu ne perds pas tes anciennes habitudes, répondit-il, un sourire se dessina sur ses lèvres, non pas l'un de ses sourires niais habituels mais plutôt un sourire à la fois angélique et affectueux.

    — On ne perd jamais ses vieilles habitudes je suppose, ou peut-être alors que je me sens toujours aussi confiante à tes côtés. Vas-tu me dire que c'est de la naïveté ? demanda-t-elle d'une voix douce, cette voix douce habituelle qui faisait fondre les coeurs de tous.

    — À l'époque je t'aurai fait part de ton inconscience, mais actuellement...je suis plutôt heureux de savoir que ta confiance envers moi ne s'est pas évaporée avec le temps, répondit-il d'un calme sans fin, cachant la joie qu'il ressentait.

    — Je n'en aurai pas été capable si je peux être honnête avec toi, lui murmura-t-elle. Son attention tomba en direction d'une mèche de cheveux rouge à proximité de sa main, du bout des doigts elle l'a pris d'une délicatesse exemplaire. Il se laissait faire, habituellement ce type de contact le dérangeait mais avec sa soeur ou Rashlyn c'était...différent. Lui aussi voulait montrer qu'il portait toute sa confiance en elle.

    — Si je peux aussi te parler en toute honnêteté, je ne me serai sûrement  jamais pardonné d'avoir perdu ta confiance, dit-il tout bas, ses paroles étaient presque indiscernables mais il savait que son amie de toujours avait l'ouïe fine et que peu importe son ton de voix, elle l'entendrait. »

    Un long silence suivi, mais ça n'était pas un silence dérangeant, perturbant ou toute autre appellation négative non...c'était un silence plaisant, brisé par les bruits discrets de la forêt. Ils n'ont pas parler pendant plusieurs minutes, ne voulant pas gâcher cet instant calme dont ils avaient sûrement tous deux besoin.

    Le silence fut peu à peu brisé au son de la voix résonnante du roi.

    « Tu n'arrives pas encore à assimiler tout ce qui a pu se passer ces derniers temps n'est-ce pas ? demanda-t-il faussement curieux.

    — Ne prends pas ce ton faussement curieux comme si tu n'avais pas lu mon coeur ou écouté mes pensées Gloxinia, lui répondit-elle d'un air peiné et embarrassé. — Tu sais bien que c'est le cas. enrichit-elle. »

    Le premier roi à la chevelure écarlate lui rendit un sourire taquin et désolé avant de reprendre un air beaucoup plus sérieux.

    « Je suis désolé, commença-t-il.

    —  Gloxinia...- l'avertit la plus vieille.

    —  J'aurai dû être plus méfiant, peut-être plus attentif et-... la parole du roi fut coupée par l'index de l'incarnation sur ses lèvres, d'une voix chantante et pure elle tenta de le rassurer.

    —  Tu n'as pas à t'excuser de ce qui a pu se produire il y a 3000 ans, tu devais suivre ton devoir de roi et cette fois-ci c'était à mon tour de défendre mon peuple. Alors s'il te plaît n'en dit pas plus. »

    Elle retira son doigt des lèvres du plus jeune qui ne put que la regarder bouche bée pendant de longues secondes avant que de chaudes larmes ne se forment et commencent à couler le long de ses joues roses.

    « Je m'en suis voulu pendant 3000 années, pensant que j'avais mal agi, que je n'avais pas su te protéger toi, Gerheade, mon peuple...mes remords me suivent jusqu'à aujourd'hui en repensant à mes crimes contre des humains innocents résultant de ma haine pour cette race. Je n'ai même pas pris la peine de prendre de vos nouvelles, d'avoir l'espoir que vous puissiez être encore en vie. J'ai failli à ma tâche de gardien, de roi et de protecteur de cette forêt. »

     Les lamentations de l'ancien roi ne pouvaient que toucher la délicatesse, elle avait ressenti tant de sentiments égaux aux siens: les remords l'inculpaient, l'étouffaient et la détruisaient. Elle n'avait jamais vu celui avec qui elle avait grandi aussi vulnérable et tout ce qu'elle put faire sur le moment était de retirer ses pieds de l'eau, de s'agenouiller et d'amener à l'aide de ses deux petites mains son cher et tendre contre sa poitrine.

    Derrière le son du ruisseau et des feuillages, les gémissements de tristesse du roi déchu et la voix rassurante chantant de douces paroles de l'esprit de la forêt pouvaient être entendus. C'est quand les pleurs de la fée cessèrent que la plus âgée comprit qu'il s'était endormi. Elle cessa son chant sans retirer l'emprise de ses mains de ses cheveux mais aussi de ses grandes ailes et murmura finalement:

    « Tout va bien maintenant, tout va bien je te le promets, Gloxinia. »


  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Mai à 20:07

    C'était super joli omggg--

    Ça m'a fait un peu étrange au début de lire ton style en français après avoir lu toute ton autre fic en anglais sur Wattpad, mais dans tous les cas je n'ai pas trouvé cela dérangeant un seul instant, de toute façon je maintiens que ton style d'écriture est très esthétique et agréable à lire dans toutes les langues ! ♡

    Et puis Gloxinia et Rashlyn c'est le friendship goal de l'extrême à ce stade ; vvv ; ♡

    • Voir les réponses
    2
    Dimanche 30 Mai à 14:08

    Oooooh, mais en plus de dessiner tu écris !! *-* Je suis plus apte à lire le soir, donc je garde cet article pour plus tard !! ♥

    • Voir les réponses


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :